CatégorieSensibiliser et mobiliser

Mai mois de sensibilisation aux tumeurs cérébrales

Bien que de grands progrès thérapeutiques aient été réalisés pour les autres cancers au cours des 10 dernières années, il en va malheureusement autrement pour le traitement des tumeurs cérébrales.

Cependant les avancées dans la compréhension des mécanismes biologiques et dans la caractérisation moléculaire des tumeurs ouvrent des pistes très prometteuses.

Les tumeurs du système nerveux central sont les tumeurs solides de l’enfant les plus fréquentes.

Elles représentent près de 30% des tumeurs, juste avant les leucémies. Elles touchent plus de 3 000 enfants par an en Europe et environ 500 par an en France.

90% des tumeurs du système nerveux central sont localisées dans le cerveau et 10% dans la moelle épinière.

Selon l’aspect des tumeurs au microscope, on sépare les tumeurs de bas grade (bénignes) et de haut grade (malignes).

Il existe un grand nombre de tumeurs du cerveau différentes. Selon leur
localisation, leur taille et leur agressivité, c’est-à-dire la vitesse à laquelle
elles se développent, ces tumeurs n’entraînent pas les mêmes symptômes
et n’ont pas la même gravité.

Mai en gris est aussi celui ci d’Elise diagnostiquée d’un pinéaloblastome métastasique à l ‘âge de 3 ans et demi avec seulement 50 pour cent de chance de survie à 5 ans.

pour avoir des informations accessibles et adaptées aux malades et aux proches accédez: Cancer_Info_Guides_Patients_Tumeurs_du_cerveau